Semaine bien chargée

Publié le par nono

Nous nous étions quittés sur un bain improvisé dans les gorges Catarct pour oublier notre journée de travail. Le lendemain, nous nous lançons dans une partie de 9 trous sur les greens du golf situé à deux pas de chez nous. Arrivés un peu tard pour jouer, le jeune qui tenait le clubhouse nous laisse une heure de jeu au lieu des 10 minutes qu’il restait normalement. Mais une fois les premiers coups tapés, et quelques balles perdues dans les hautes herbes, nous ne voulions plus nous arrêter. Un résultat ne, le jeune vient nous chercher en voiturette électrique après une heure et demi de retard. Mais qu’est ce que c’était bien. Le lendemain soir, nous passons la soirée avec des Launcestoniens (je ne suis pas sur que ce dise ainsi mais ca fait un peu Londoniens). Ici, ils n’y a plus aucuns étudiants. Ils sont tous partis en vacance d’été. Après un début aussi chargé, un peu de repos s’imposait avant un départ une nouvelle fois en weekend. Vendredi, après un peu de travail le matin, nous décidons dans l’après midi de partir. Aucuns oublis et c’est parti. Nouveau concept aussi, nous nous arrêtons sur le chemin au bord d’un lac pour y passer la nuit. Interdit aux visiteurs à partir de 9pm, nous sommes obligés de nous cacher même si je suis sur que aucun garde ne passa pour vérifier des gens trainés. A la nuit, nous improvisons une petite marche dans la forêt pour essayer de rencontrer les animaux… Une nuit s’achève, et nous rejoignons la West Coast. Horreur à notre arrivée, le vent est violent et très mal orienté ce qui signifiait qu’il n’y allait pas y avoir de surf. On trouve une plage et sortons nos planches et combinaisons mais rien à faire c’était pourri. Le soir, nous trouvons un petit endroit pour camper et reprendre nos forces. J’allais oublier la petite histoire du weekend. Il est 8pm nous repartons de notre journée et par curiosité nous prenons un chemin. Nous arrivons presqu’au bout mais une marre de bout en avait décidé autrement. Youri en bon pilote, essaye d’éviter mais nous nous plantons dedans. Plusieurs essais sont nécessaires, en vain. Nous sommes obligés d’aller chercher de l’aide. Et coup de chance, à peine arrivé au bout du chemin que nous tombons sur un 4*4. Mais pas ceux que l’on trouve en France. Grosses roues, gros moteur et bien sur gros bruit… Je pense que nous aurions du acheter un truc du genre, ce n’est pas le même budget. Bref, il nous sort de là en deux coups trois mouvements et nous demande pour les remercier une bière. Logique !!! Mais nous en tant que élèves modèle et sérieux, nous n’en avions pas. Bonne leçon, la prochaine fois nous en prendrons quelques une. Le lendemain, nous faisons plusieurs plages et en trouvons une où les vagues sont très grosses. J’arrive à me lancer sur une mais une fois en bas j’allais trop vite et par peur, en même temps c’était la première fois que j’en prenais une comme ca, je saute de ma planche… Nous avons donc bu pas mal la tasse. Bien fatigué, nous rentrons et pouvons profiter d’un bon lit douillé.




Premiere alte pres du lac



La végétation de la forêt





Chausey n'est ce pas ???



L'enlisement

Commenter cet article

Hervé Duquesnel 16/11/2009 18:36


"Paris - Dakar " non "Trans-Tasmania-Tour".
Continuez à alimenter vos Blog qui nous font vivre vos aventures Tasmaniennes.
des Photos,des photos, des photos,....
la prochaine fois un exposé sur vos études universitaires passionnera certainement
tout le monde. Bonne continuation.


Hervé Duquesnel 16/11/2009 18:17


Dear Youri could you be able to you presenter us your "driving licence"....
be careful and do not roll opened road on them...
congratulations for the video, it must be difficult to continue at the same level
because the quality of the blog is TOP.
friendly and good continuance.
Arnaud's Father (who would like to be on your place)